Qui peut prétendre à une Résidence ? 

Pour déposer un dossier, vous devez justifier d’une première expérience professionnelle dans l’animation, l’audiovisuel ou un autre domaine artistique ou avoir suivi une formation supérieure dans une école d’animation, de cinéma ou d’arts. 

 

  • Le projet doit être en cours d’écriture et disposer d’ébauches graphiques.

  • Le projet doit être destiné à être réalisé en animation.

  • Tous les formats sont éligibles (court métrage, long métrage, série, spécial TV…).

  • Toutes les techniques d’animation sont éligibles.

  • Le projet doit être écrit en langue française.

 

Le critère de sélection est le potentiel artistique du projet, dans ses aspects graphiques et littéraires. La sélection des candidat(e)s est faite par un jury de professionnels de la production de films et de la narration, qu’elle soit littéraire, graphique ou sonore.

Les auteur(e)s admis(es) s’engagent à participer à des activités de médiation avec le grand public. Cela peut prendre la forme d’ateliers, de rencontres, de projections, de masterclass…. La résidente ou le résident sera accompagné(e) par un professionnel de la médiation culturelle dans le cadre de ces interventions. Ces actions ont pour objectif de faire découvrir le secteur de l’animation aux différents publics (scolaires, familles, étudiants…)

 

Les candidat(e)s devront transmettre : 

  • Une lettre de motivation expliquant, entre autres, l’intérêt de la Résidence pour le projet.

  • Une présentation du projet (un synopsis a minima, voire un traitement) et des intentions littéraires, graphiques (un moodboard, a minima), voire musicales et sonores de l’auteur(e). Si l’auteur(e) a déjà des orientations techniques, elle/il peut également les évoquer. 

  • Un CV

  • Un portfolio ou un showreel des travaux précédents.

  • Le cas échéant, les films réalisés précédemment.

  • Une présentation de l’action de médiation qu’elle ou qu’il souhaite effectuer.

Le dossier doit contenir maximum 40 pages, textes et visuels compris.

En dehors des membres du jury, la résidence Do Not Disturb s'engage à ne pas diffuser les projets sans l'accord préalable de l'auteur.